Marie-Ange DELAVENNE "Tarnos pour TOUS" Elue 7ème Vice-présidente à la Communauté de Communes du Seignanx

  • Marie-ange DELAVENNE
Marie-Ange DELAVENNE "Tarnos pour TOUS" Elue 7ème Vice-présidente à la Communauté de Communes du Seignanx

A. Dupré démise de la vice-présidence

Publié le 18/12/2015 à 03h39

Les élus PS Tarnos, groupe communiste, et Parti de gauche se sont unis et ont déclaré ne pas vouloir prendre part au vote de la délibération demandant au Conseil de se prononcer sur le maintien de la Tarnosienne Anne Dupré (PS Tarnos) dans sa fonction de 7e vice-présidente de la CCS.
Trois conseillers (Antoine Roblès, Christine Dardy, Jean-Charles Bisone) ont voté pour le maintien, Alain Desperges s'est abstenu, le reste des conseillers s'est prononcé contre le maintien.
Éric Guilloteau a justifié sa décision par le fait qu'Anne Dupré s'est désolidarisée des décisions fondatrices de l'exécutif (le budget, l'opposition à la TEOM). Anne Dupré a rappelé le poids de Tarnos dans le Seignanx (population moitié du Seignanx et fiscalité 70 %) et a constaté « les élus socialistes de Tarnos se voient sanctionnés par les élus socialistes du Seignanx », ajoutant que l'absence d'une représentation de la majorité tarnosienne dans l'exécutif de la CCS est une « conception peu démocratique ».
« SURRÉALISTE ». Christian Gonzales (PCF) considère « vivre un moment surréaliste », appelant à une diversité de points de vue pour construire ensemble le projet communautaire. Il estime que « de plus en plus de Tarnosiens pensent que le fin de la CCS est proche ». Antoine Roblès a une pensée pour Anne Dupré pour avoir vécu cette situation à Tarnos et a mis en garde Éric Guilloteau : « Vous allez creuser un fossé entre Tarnos et les autres communes. » Il a invité Alain Desperges, récemment exclu du groupe communiste et républicain après son vote favorable à la TEOM, à s'abstenir, ce qu'il a fait.
En suivant, Marie-Ange Delavenne (EELV Tarnos), dans l'opposition au Conseil municipal de Tarnos, a été élue 7e vice-présidente par 18 voix pour, 2 nuls.
Le reste des conseillers (PCF, PG, PS Tarnos) a refusé de prendre part au vote. Dans un brouhaha désapprobateur, on a pu entendre Christian Gonzales crier « à la provocation ».
J-Y.IHUEL - Sud-Ouest

Dans cet article relatant le dernier conseil communautaire le correspondant sud-ouest à Tarnos monsieur J Y Ihuel fait échos de mon élection en tant que 7ème Vice-Présidente communautaire. Il me présente en tant que membre de EELV ce qui est exact. Je suis en effet adhérente à ce parti qui grâce au score réalisé au premier tour des régionales a pu fusionner et siège désormais dans la majorité de monsieur Rousset.
Mais je tenais à souligner un point qui me tient à coeur et que j'ai rappelé à plusieurs reprises au correspondant sud-ouest. Ce n'est pas à ce titre que je siège au conseil communautaire du Seignanx
 (ni d'ailleurs au Conseil Municipal de Tarnos) depuis les dernières élections municipales, mais en tant que liste «Tarnos pour Tous ». Liste qui lors de ces élections a rassemblé des sensibilités différentes sur un projet d’intérêt local. C’est dans cet esprit que je travaille au sein de la majorité communautaire. 


Aujourd’hui Élue 7ème vice-présidente, représentant Tarnos, j’aurais à cœur de porter la voix de tous ceux qui ont du mal à être entendus. Beaucoup ont en effet le sentiment que s’est installé sur ce territoire une sorte de quasi-monopole de l’information.Je représenterai également les 70 % du non à l'adhésion à l'ACBA qui souhaitent le maintien de notre communauté de communes. 

 

Et, je crois qu’il n’est pas inutile pour une vision équilibrée de la situation de rappeler plusieurs points :
Lors des dernières municipales 61.34 % des inscrits sur les listes électorales de Tarnos n'ont pas souhaité soutenir la liste de Monsieur Lespade (qui briguait un 3ème mandat), pour des raisons très diverses certes mais cela est un fait que l’on ne peut pas négliger.


Tout récemment encore la liste soutenue par monsieur le maire de Tarnos et dans laquelle figurait plusieurs de ses proches, notamment sa 1ère adjointe, n’a obtenue au premier tour, seul tour auquel ils ont pu participer, que 854 voix, soit seulement 8.9 % des électeurs tarnosiens inscrits. 


Dans ce contexte Je pense qu’il est important de préciser dans quel esprit j’aborde la charge qui m’a été confiée parce que je crois au projet de territoire porté depuis le début du mandat dans l'intérêt de TOUS les habitants du Seignanx.

Marie-Ange

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Tarnos Pour Tous © 2014 -  Hébergé par Overblog